13/10/2004

Je suis Catholique donc j’agis.

Appliquer le mieux possible.  
 
JACQUES 1/5  Ecoutez, mes chers frères, Dieu n’a-t-il pas choisi les pauvres de ce monde pour en faire des riches par la foi et leur assurer la possession du Royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment?
6  Et vous feriez ainsi affront au pauvre en le traitant avec mépris? Vous le priveriez de sa dignité? Quels sont ceux qui vous oppriment et vous tyrannisent, qui vous font sentir leur supériorité et vous traînent en justice? Les riches, n’est-il pas vrai?
7  Ce sont encore eux qui outragent le beau nom que vous portez ou qui en font dire du mal, n’est-il pas vrai?
8  Vous agissez bien si vous vous conformez à la loi du Royaume de Dieu, telle que nous la trouvons consignée dans l’Ecriture: “Tu aimeras ton prochain comme toi-même”.
9  Mais si vous vous laissez influencer par des considérations humaines et que vous agissez différemment suivant les personnes, vous commettez un péché et vous tombez sous le coup de la Loi, parce que vous transgressez son commandement.
10  En effet, si quelqu’un observait tous les commandements de la Loi sauf un seul, il serait néanmoins un transgresseur de la Loi, comme s’il était coupable sur toute la ligne.
11  Car celui qui a dit: “Tu ne commettras pas d’adultère”, a dit aussi: “Tu ne tueras pas”. Si donc, tout en évitant l’adultère, tu commets un meurtre, tu deviens bel et bien transgresseur de la Loi.
12  Dans toutes vos paroles et vos actions, comportez-vous en hommes qui se laissent juger par la loi (de l’Evangile) qui nous donne la (vraie) liberté.
13  Dieu jugera impitoyablement celui qui n’a témoigné aucune pitié aux autres; par contre, celui qui a fait grâce aux autres n’a rien à craindre du Jugement: “la grâce triomphe de la justice”.
14  Mes frères, à quoi servirait-il qu’un homme prétende: “J’ai la foi” s’il ne peut présenter aucun acte qui le prouve? Une telle foi peut-elle le sauver?
15  Supposez qu’un frère ou une soeur soient dans le dénuement: ils n’ont rien pour s’habiller, rien à manger aujourd’hui.
16  Et voilà l’un de vous qui leur dit: “Au revoir, mes amis, portez-vous bien, restez au chaud et bon appétit”, mais sans leur donner de quoi pourvoir aux besoins de leur corps, à quoi cela leur servirait-il?
17  Il en va de même pour la foi: si elle ne se manifeste pas par des actes, elle est chose morte.
18  Quelqu’un a bien le droit de dire (à celui qui affirmerait avoir la foi même si elle reste sans effet dans sa vie): “Tu as la foi; mais moi, je peux présenter des actes. Montre-moi donc ta “foi sans actes”, et je te prouverai, par mes actes, que moi aussi j’ai la foi.
19  Tu crois qu’il y a un seul Dieu? Parfait: Mais les démons aussi le croient et… ils tremblent.
20  Veux-tu avoir la preuve, espèce de tête creuse, qu’une foi sans actes ne sert à rien?

 
Si je sors de chez pour me rendre à l’office :

-Je trouve quelqu’un de sérieusement blessé par son imprudence :

 Certains disent : « Non, je suis trop sensible, je vous en supplie, ne m'en parlez pas !… » faux prétextes… C'est vrai qu' « il est plus facile de nier les choses que de se renseigner à leur sujet… » c'est vrai .

-Je ne suis pas bigot, je ne cours pas à l’Office parce que c’est le plus important.

 au lieu de voir le péché, c’est regarder la souffrance et baissé les yeux devant Le péché.
 
-Je ne lui explique pas de a jusqu'à z ce qu’il aurait du faire pour éviter
cet accident
.
 
Une chose qui convainc n'est pas vraie pour autant.
Elle est seulement convaincante. Remarque destinée aux ânes.
Nietzsche
La volonté de puissance


-Je n’essaye pas de le convertir à ma vraie vérité véritable et absolue,
indiscutable et indiscutée.

 
Les amis de la vérité sont ceux qui la cherchent et non
ceux qui se vantent de l'avoir trouvée.
Condorcet

 
-Je ne le culpabilise pas, je ne le traite pas de pécheurs, de vaurien ou de moins que rien.

La Tolérance c’est au lieu de condamner une faute, voir un malheur qu’il faut guérir.
 
-J’appelle du secours, même si je rate l’office, je prends toutes les
mesures possibles dans l’attente de personnes qualifiées.
Je parle calmement au blessé, pour le rassurer, et je lui laisse mes coordonnées au blessé, « au cas ou !»


Je suis Catholique donc j’agis. 

Si je connaissais toujours clairement ce qui est vrai et ce qui est bon, je ne serais jamais en peine de
délibérer quel jugement et quel choix je devrais faire et ainsi je serais entièrement libre sans être jamais
indifférent.
René Descartes
Quatrième Méditation

 
Mathieu 6 /
5  «Quand vous priez, ne faites pas comme les hommes faux. Ils aiment prier debout, dans les maisons de prière et au coin des rues, pour que tout le monde les voie. Je vous le dis, c’est la vérité: ils ont déjà leur récompense. 
6  Mais toi, quand tu veux prier, va dans la pièce la plus cachée de la maison.  Ferme la porte et prie ton Père qui est là, même dans cet endroit secret. Ton Père voit ce que tu fais en secret et il te récompensera. 
7  «Quand vous priez, ne parlez pas sans arrêt, comme ceux qui ne connaissent pas Dieu.

 
Ils croient que Dieu va les écouter parce qu’ils parlent beaucoup. 

8  Ne faites pas comme eux.
 
 En effet, votre Père sait ce qu’il vous faut, avant que vous le demandiez.» 
 
A vous lire

 
Amitiés fraternelles
 
Jacques
 
 



06:38 Écrit par GNOSE...LE VRAI MESSAGE DE JESUS .... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.