13/10/2004

Le Catholique que je voudrais devenir.

Le Catholique que je voudrais devenir.


Bonjour à toutes et tous,


Dans le vacarme, la hâte, le stress de ce monde actuel, me promener tranquillement tout en appréciant ses bienfaits.
Me souvenir de la paix et la sérénité qui peuvent exister dans le silence et la solitude.

 
Sans me renier, sans me renier mon Catholicisme, sans aliénation
Vivre autant que possible en paix, en harmonie, en bons termes
Avec tout le monde.
Dire doucement, clairement, efficacement, avec enthousiasme, avec clarté, le message de Jésus-Christ et sa Sainte Mère Marie.
Ecouter les autres, faire l’effort de les comprendre, de se faire comprendre,
Même ceux que je classe arbitrairement de simples d’esprits et d’ignorants,
Ils ne sont pas aussi simples d’esprits, ignorants que je le crois et ils
Peuvent m’instruire, me raconter leurs histoires, leurs vécus.
Eviter les individus bruyants, agressifs, manipulateurs, négatifs, ils sont une vexation, un danger pour l’esprit, la sérénité.
Ne me comparer avec personne, je suis misérablement remplaçable, inutile et en même temps exceptionnel parce que aimé de Dieu, de Jésus Christ.
J’ai Une mission à remplir, incroyablement modeste peut être, mais elle est la.
Les univers peuvent se passer de moi mais j’ai quelque chose   à remplir, un contrat à respecter, une utilité qui m’échappe mais qui est bien réelle.
Une mission « ridicule », stupide, insignifiante, mais je dois la remplir.
Je suis endetté devant le fils de Dieu, qui a souffert et donner sa vie pour moi,
Je dois remplir mon « contrat », me libérer de ma dette envers du fils de Dieu.
Ne pas me comparer avec les autres, je risque de devenir prétentieux, vain, vaniteux ou complexe, faible, négatif.
Il y a toujours plus grand, plus prestigieux, plus honorables, plus exceptionnels que vous mais hélas plus misérables, plus pitoyables, plus minables,
Plus désespérés que vous
Attention a la grosse tête !!
Jouir de mes projets de leurs accomplissements, mais aussi de leurs échecs !


L’important c’est d’avoir essayer.


Il y a toujours plus grand, formidable que vous mais aussi plus petit, plus dans la souffrance, dans la colère face l’adversité.
Ne pas m’occuper des « ‘réussites » mais tendre une main généreuse, une
écoute vers ceux qui souffrent, qui sont en déroute.


Etre prudent dans mes affaires, car le monde est plein de fourberies, de manipulations.


J’accepte ma carrière, et je ne me  culpabilise pas, toute personne qui travaille
Pour la société mérite le respect.
Ne pas être aveugle en ce qui concerne les autres,
La vertu, la fourberie étaient déjà très difficile du temps de Jésus.
Beau coups d’individus n’ont que la gloriole, les « grands idéaux « ; les discours à la mode .Je dois accepter que le monde tel qu’il est, mais en même
Temps j’ai une responsabilité minime certes mais réelle.
Je renonce avec sagesse à ma jeunesse, et j’accepte avec bonté aux conseils des années.
Je fortifie une puissance d’esprit pour me protéger de revers ou de malheur
soudain.
La solitude, l’isolement, la fatigue font naître de nombreuses peurs et
Frustrations.
Je reste doux avec moi même, et avec les autres, tout en acceptant une
Discipline de vie librement consentie et saine.

 
Ni moins, ni plus que les animaux, les arbres et les étoiles, je suis en Enfant
De Dieu, de l’Univers, Des Univers.
J’ai le droit d’être ici et au bonheur, a la joie et aux plaisirs de la vie.
L'Univers, Les Univers se déroulent de manière implacable, inexorable et
Dans l’accomplissement d’un Plan Divin, qui me dépasse.


Quelque soit mes rêves, mes actions, mes réussites et mes déboires,


Je reste en paix avec Dieu, moi même et les hommes.


Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses, ses frustrations,
Ses désillusions, le monde est incroyable beau et enthousiasmant.

 

 
Finalement grâce à mon Christianisme, mon Catholicisme,

 je  Suis nettement plus heureux que d’autres.

 
Merci Seigneur, Merci Marie Sainte Mère de Jésus Fils de Dieu, Merci
À notre Sainte Mère l’Eglise Catholique, A notre Guide le Vicaire
Du Christ, le Pape Jean Paul II et toutes celles et tous ceux qui contribuent
À son Rayonnement.

Amitiés Fraternelles

Jacques


06:17 Écrit par GNOSE...LE VRAI MESSAGE DE JESUS .... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.