01/02/2008

Pour Benoît XVI, l'Eglise doit intervenir sur les questions bioéthiques

Pour Benoît XVIBENOITXVIart_large_275916,

 l'Eglise doit intervenir sur les questions bioéthiques

 

Le pape Benoît XVI a estimé jeudi qu'il était du "devoir" de l'Eglise catholique d'intervenir dans "les problèmes difficiles et complexes de la bioéthique" pour "rappeler les grandes valeurs en jeu" et proposer, à tous, "les principes éthiques et moraux" à respecter.

Recevant 

jeudi les participants à l'assemblée générale de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, le pape Benoît XVI les a "invités à suivre avec une attention particulière les problèmes difficiles et complexes de la bioéthique" qui "n'intéressent pas seulement quelques chercheurs (...) mais des secteurs toujours plus vastes de la société".

"Le magistère de l'Eglise ne peut et ne doit pas intervenir sur chaque découverte de la science mais a le devoir de rappeler les grandes valeurs en jeu et de proposer aux fidèles et à tous les hommes de bonne volonté, les principes et orientations éthico-morales pour les questions nouvelles importantes", a estimé Benoît XVI.

Condamnation
Le pape, qui n'avait pas évoqué publiquement et avec autant de précision les questions de bioéthiques depuis plusieurs mois, a de nouveau explicitement condamné comme "dépassant les barrières imposées pour la sauvegarde de la dignité humaine" les "congélations d'embryons humains" (...) le diagnostic pré-implantatoire, les recherches sur les cellules souches embryonnaires, les tentatives de clonage humain comme la fécondation in-vitro".

"Quand les êtres humains (...) sont sélectionnés, abandonnés, tués ou utilisés comme un simple matériel biologique, comment nier qu'il ne s'agit plus alors de les traiter comme quelqu'un mais comme quelque chose ce qui met en cause le concept même de dignité humaine", a affirmé Benoît XVI.

Le pape a souligné que "l'Eglise appuie et encourage le progrès des sciences biomédicales qui ouvrent des perspectives thérapeutiques" et notamment "la recherche sur les cellules souches adultes" mais que "le progrès scientifique doit véritablement être respectueux de chaque être humain".

armoiries_vatican

 

 

 

Vos commentaires sur ce message ?

vos avis ,

vos réactions :

adresse Email :

 

acatoreflexion@yahoo.fr

 

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

Twilight-Fusions

 

 

La lutte continue !

 

OUI! à la libertè d'expression !

 

NON ! à l' intimidation !

 

censure1

 

 

Un catholique mal informé ,

est un Catholique en danger !

Les commentaires sont fermés.