21/03/2008

L'inquiétude grandit au Tibet

L'inquiétude grandit au Tibet, devant le déploiement massif de forces armées chinoises.

_beijing2008_header_01_08TEXTE

http://fr.news.yahoo.com/euronews/20080320/twl-l-inquietude-grandit-au-tibet-devant-115566a_1.html


Par EuroNews euronews

 - Jeudi 20 mars, 13h23

Pékin intensifie sa répression.

 Dans la province du Sichuan, par exemple, suite à une manifestation sanglante, la police appelait les meneurs à se constituer prisonnier.

 La Chine annonce que 24 suspects ont été arrêtés à Lhassa.

 La capitale tibétaine d'où viennent ces nouvelles images, volées par un touriste australien.

Les personnes arrêtées sont inculpées de mise en danger de la sécurité nationale, elles risquent de lourdes peines pouvant aller jusqu'à la condamnation à mort.

En Inde à Darhamsala, le président du Congrès de la jeunesse tibétaine s'impatiente : "Le Dalaï Lama prône la voie du milieu depuis 20 ans et jusqu'à présent cela n'a rien donné. Dans ce moment sombre de notre histoire nous avons besoin d'action concrète."

Les membres du Congrès de la jeunesse tibétaine font partie de cette nouvelle génération qui n'attend plus rien d'une négociation pacifique, et qui refuse d'écouter les appels à la retenue du Dalaï Lama.

steve-mc-curry-xigaze-tibet-2001

Article 3  
 Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.
Déclaration universelle des droits de l'homme.

<>les commentaires sur les messages ?
vos avis ,
vos réactions
: adresse Émail :
acatoreflexion@yahoo.fr
Toutes les réactions sont publiées ,
à l'exception des mails vulgaires ou injurieux .

 AUTRUCHE
Ne réfléchissez pas !
Citoyens !LIBERTE5[1]

04:53 Écrit par GNOSE...LE VRAI MESSAGE DE JESUS .... dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : propagande, fanatisme, intolerance, theologie, persecution, liberte, droits de l homme, violence, terrorisme, histoire, capitalisme, egoisme, intimidation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.