17/07/2008

JMJ: le Pape salue les excuses de l'Australie aux aborigènes.

JMJ: le Pape salue les excuses de l'Australie aux aborigènes.


http://fr.news.yahoo.com/afp/20080717/tts-religion-pape-australie-jmj-c1b2fc3.html


AFP - Jeudi 17 juillet, 08h03

SYDNEY (AFP)

- Le pape Benoît XVI a commencé jeudi matin sa visite officielle en Australie par un hommage à la "courageuse décision" du gouvernement australien de reconnaître les "injustices" subies dans le passé par les peuples aborigènes.
(Publicité)

Le chef de l'Eglise catholique, arrivé dimanche à Sydney pour présider les célébrations des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), a aussi salué l'engagement de l'Australie en faveur de la protection de l'environnement.

Après trois jours de repos à la campagne et avant de retrouver dans l'après-midi les dizaines de milliers de jeunes catholiques du monde entier rassemblés à Sydney, Benoît XVI a été accueilli par le Premier ministre travailliste Kevin Rudd et le gouverneur général Michael Jeffrey.

Le pape a évoqué devant eux les premiers habitants de l'île-continent qui "sont une partie essentielle du panorama culturel de l'Australie moderne".

Il s'est félicité de la "courageuse décision" prise le 13 février dernier par le gouvernement australien "de reconnaître les injustices commises dans le passé à l'égard des peuples indigènes".

Grâce à elle, "des pas concrets sont maintenant accomplis vers une réconciliation fondée sur le respect réciproque", a-t-il dit.

Avant Benoît XVI, les papes Paul VI (1970) et Jean Paul II (1986 et 1995) avaient pris la défense des aborigènes lors de leurs voyages en Australie.

Alors que les Australiens sont particulièrement sensibles aux conséquences du changement climatique, Benoît XVI a aussi insisté sur la nécessité de "réfléchir au monde que nous allons transmettre aux générations futures".

"Les merveilles de la création de Dieu" dans ce pays "nous rappellent la nécessité de protéger l'environnement et d'exercer une administration responsable des biens de la terre", a-t-il dit.

Le pape a souligné devant les officiels australiens la "contribution importante" des catholiques à la société. L'Eglise catholique, qui représente 27% de la population, "est la plus jeune et la plus cosmopolite" des Eglises du continent, a-t-il relevé.

De son côté, M. Rudd a estimé que l'Eglise catholique devait répondre à chaque cas de violence sexuelle commise par des prêtres. Benoît XVI doit s'exprimer sur cette question au cours des JMJ.

"Il est très important que l'Eglise réponde à chaque cas individuel", a estimé le Premier ministre travailliste à la radio Sky News.

Les excuses présentées par le pape lors de sa visite en avril aux Etats-Unis "ont été une source de réconfort et de guérison", a estimé M. Rudd, mais cette décision "relève de l'Eglise et je respecte le jugement interne de l'Eglise".

L'entrée en scène jeudi du pape, deux jours après l'ouverture officielle des JMJ, coïncide avec un nouvel épisode dans le dossier des prêtres pédophiles qui entache la réputation de l'Eglise australienne comme elle a entaché celle des Etats-Unis, où le pape s'est rendu en avril.

Ce dernier avait alors exprimé sa "honte" devant le scandale et avait reçu des victimes, aujourd'hui adultes, de prêtres.

Les parents, installés en Europe, de deux jeunes filles victimes d'un prêtre de Melbourne ont annoncé mercredi leur venue à Sydney pour exiger une rencontre avec le pape et le cardinal George Pell, président de la conférence épiscopale.

Anthony Foster, le père des deux jeunes filles, dont l'une s'est suicidée à la suite de l'agression qu'elle a subie, a indiqué à la télévision australienne qu'il attendait non seulement les excuses du pape et du cardinal, mais la mise en place d'un dispositif d'aide aux victimes "tout au long de leur vie".

Le pape pourrait aborder ce sujet samedi, lors d'une messe qu'il doit célébrer avec les évêques et le clergé australien, a indiqué le porte-parole du Vatican Federico Lombardi lors d'un point presse mercredi.

Mais le père Lombardi a laissé entendre que Benoît XVI pourrait ne pas présenter à cette occasion des excuses formelles aux victimes. Il parlerait plutôt de la façon dont l'Eglise doit choisir et former ses prêtres pour éviter de tels drames.

Vos commentaires sur ce message ?vos avis ,vos réactions :

adresse Email :

acatoreflexion@yahoo.fr

Toutes les réactions sont publiées ,

à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

Les lettres anonymes ont le grand avantage qu'on n'est pas forcé d'y répondre.
  Alexandre Dumas, fils
 

Catholiques :


votre fidélité à Jésus-Christ est un sujet de terreur pour les Athées,les Protestants ;les conséquences de votre humanisme ,de votre charité, de vos actions sont des épouvantails pour les lâches, et des rayons de lumières ,d'espérances,de consolations pour les gens de bonnes volontés ,pour ceux qui aspirent à la sagesse .


Soyez persévérant ,ne vous découragez jamais !

Un catholique mal informé ,est un Catholique en danger !

Venez nous rendre visite :

http://acatoreflexion.skynetblogs.be/

Ne réfléchissez pas !
Citoyens !
Taisez-Vous !_-censure01
chut

Intimidation_2_small 

Non à l'intimidation !Non à la censure ! 

À faire circuler sans

modération ! 

ist2_CENSURE NON1615336_censure

 

 

Les commentaires sont fermés.