26/12/2008

discours royal :Albert II : il faut réformer l'économie... et l'Etat

 

discours royal

Albert II : il faut réformer l'économie... et l'Etat

ÉCLAIRAGE CHRISTIAN LAPORTE

Le Roi a appelé à la formation rapide d'un gouvernement. Plus surprenant : il s'est attardé au communautaire.

Son enregistrement était programmé pour lundi, il a eu lieu mercredi peu avant son passage sur les ondes... Albert II se devait de commencer son message (son texte intégral en page 2) par la nouvelle crise politique. Avec cette incantation forte, à l'aune de son état d'esprit actuel : le Roi a "vivement" l'espoir que "le sens des responsabilités de chacun conduira rapidement à la formation d'un nouveau gouvernement [...] pour affronter efficacement les défis économiques, sociaux et financiers urgents". Mais mu par un souci œcuménique, politiquement ou plutôt communautairement parlant, Albert II a aussi espéré que l'on avance "dans la nécessaire réforme de l'Etat". Comme le 21 juillet dernier, lorsqu'il avait plaidé pour une réforme incontournable, il a rappelé une priorité très flamande même si nombre de francophones s'y sont ralliés.

Avant d'y revenir, le Roi s'est penché sur "la crise financière la plus sérieuse depuis les années 30", causée par l'explosion des subprimes. Selon lui, les institutions financières n'ont guère été prudentes, "à la recherche de marges de profits toujours plus grandes". Et d'en arriver à l'action des autorités politiques belges qui "mettent tout en œuvre pour en limiter l'impact négatif, en particulier sur l'emploi". Albert II estime aussi "nécessaire de soumettre tous les produits financiers à un contrôle efficace", mais on doit également "créer de nouvelles manières d'agir ensemble". Plus encore : il faut remettre l'économie au service de l'homme. Et ne pas oublier de protéger les plus faibles "car ils risquent d'être parmi les premières victimes".

Puis le Roi est revenu de manière surprenante sur "l'autre crise [...] vécue cette année" autour de la réforme de l'Etat. On la croyait rejetée à l'arrière-plan pour, comme le dit la classe politique, "aborder les vrais problèmes des gens", mais Albert II s'est réjoui "qu'un dialogue interinstitutionnel ait débuté" car on doit "entamer des négociations sérieuses et crédibles pour aboutir à une réforme approfondie et équilibrée de l'Etat". Et pour les unitaristes durs d'oreille, le chef de l'Etat a ajouté que "cette réforme doit conduire [...] à un rééquilibrage du centre de gravité institutionnel notamment en attribuant une autonomie, des compétences et des responsabilités accrues aux entités fédérées", mais "sans remise en cause de la solidarité interpersonnelle".

"Malgré les difficultés", Albert II espère que "ces travaux se poursuivront dans un esprit constructif et aussi dans l'indispensable discrétion".

Ingrid Betancourt, fédéraliste

Chassez le naturel, il revient au galop : aux yeux du Roi, on ne rappelle jamais assez la richesse de la coexistence culturelle en Belgique. Et de citer dès lors Ingrid Betancourt qui, lors de son passage chez nous, avait dit être "convaincue que (la) générosité (belge) tient au fait que la Belgique a toujours vécu avec deux cultures qui se sont entendues, malgré des différences. Le monde a besoin de cela". Une condamnation du séparatisme par la bouche de la plus célèbre ex-otage de la planète !

Cela dit, des Belges exportent bien notre diversité : les militaires qui travaillent pour la paix et aussi des femmes exceptionnelles comme Sœur Jeanne Devos et Claire Vellut à l'œuvre en Inde. Et le Roi de conclure par un inhabituel "Bonne année"... sans piper mot de Noël.

© La Libre Belgique 2008 

==================


Catholiques cessez de vous taire .


Adresse Émail :

acatoreflexion@yahoo.fr


Toutes les réactions sont les bienvenues et publiées ' (Si VOUS le désirez),
de toute façon ,nous en tenons compte :
,à l'exception des mails vulgaires ,injurieux ou anonymes .

 http://acatoreflexion.skynetblogs.be/

Taisez-vous !

Citoyens !

Ne réfléchissez pas !

Soyez des soumis

!LACHETE

Des gens "intelligents"pensent  pour vous !

Et ils vous surveillent !!!!!!

CHUTBETE



Les commentaires sont fermés.