26/01/2010

Monseigneur Léonard ou la « grosse » manipulation est en route !

Monseigneur Léonard ou la « grosse »  manipulation est en route !


La manipulation des élites est encore plus facile que celle des masses.
  Jean Yanne
Dialogue du film Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil .

 Il y a peut-être des exceptions.

Mais la plupart des journalistes sont aveugles et manipulateurs comme les politiciens. Ils décrivent sans voir...
  Marilu Mallet
Extrait de Miami trip. 
  

   Le manipulateur est un dealer, il vous livre ses doses, vous rend dépendant et s'enrichit en vous méprisant.
  J. Eldi.

L'élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime qui proclame :

"Je pense, donc tu suis."


  Pierre Desproges
Extrait de Fonds de tiroir .

  La grosse  machine  manipulatrice est en route !

Que les Catholiques Belges  ne se laissent pas attraper par l'intoxication des Média

dyn010_original_120_120_pjpeg_32031_7564cfb86b5722a1eab5137db802f743

et de la pensée unique .


Ne pensez pas Citoyens !dyn004_original_484_640_pjpeg_2626972_3768a386880e5595ac9614cc230f60d6

Ne réfléchissez pas Citoyens !

dyn003_original_200_264_pjpeg_32031_ea4630d1756670b0c15bc534e00ca676

Des gens « intelligents » pensent pour vous !

C'est la négation pure et  simple ,

de la liberté d'expression ?

C'est le triomphe de la pensée unique !

 De la pensée correcte !

c'est la dictature d'une pseudo « élite » ,

qui impose son point de vue !

Par n'importe ,quel moyen ?
 

Mgr Léonard menace le compromis belge selon Onkelinx.

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-01-17/mgr-leonard-menace-le-compromis-belge-selon-onkelinx-749016.shtml

dimanche 17 janvier 2010, 17:51

La nomination pressentie de Monseigneur Léonard comme primat de Belgique

« pourrait bien remettre en cause le compromis belge »,

a indiqué la vice-Première ministre Laurette Onkelinx sur la RTBF.

 « Cela dépend de lui », a-t-elle précisé.

L'édito "Mgr Léonard :

 une nomination stupéfiante"
belga
Rappelant qu'en vertu du protocole de l'Etat, le primat de Belgique se situe par exemple avant le président de la Cour constitutionnelle, Mme Onkelinx a souligné que les positions jugées conservatrices de l'évêque André-Mutien Léonard pourraient remettre en cause le compromis belge qui se fonde sur le principe de neutralité.

« Je pourrais dire que cela ne concerne que les catholiques et qu'il y a chez nous une séparation entre l'Eglise et l'Etat.

 Mais nous ne vivons pas comme en France dans un pays laïc, mais dans un pays neutre qui a réussi à mettre en place un dialogue avec les laïcs et les représentants des différentes confessions pour un vivre-ensemble qui se passe de manière tout à fait harmonieuse », a-t-elle fait valoir, observant que Monseigneur Danneels avait joué un rôle « extraordinaire » à cet égard.

En revanche, a estimé Mme Onkelinx, Monseigneur Léonard a

 « souvent remis en question des décisions prises par le parlement »

 et a « des positions éthiques qui posent problème, notamment son opposition à l'avortement et à l'euthanasie ».

(belga)

Onkelinx critiquée pour ses réserves sur Mgr Léonard

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-01-24/onkelinx-critiquee-pour-ses-reserves-sur-mgr-leonard-750187.shtml


dimanche 24 janvier 2010, 15:02

La vice-première ministre Laurette Onkelinx (PS) a été critiquée dimanche, sur le plateau de Controverse (RTL-TVI),

 par le co-président d’Ecolo Jean-Michel Javaux et les sénateurs Alain Destexhe (MR) et Francis Delperée (cdH) pour sa prise de position sur la désignation d’André Léonard à la tête de l’Eglise catholique de Belgique.

Dimanche dernier, sur la RTBF, Mme Onkelinx avait considéré que les positions jugées conservatrices de Mgr Léonard pourraient remettre en cause le compromis belge fondé sur le principe de neutralité.

Elle pointait du doigt les « remises en question » par Mgr Léonard de décisions prises par le parlement ainsi que des « positions éthiques qui posent problème », notamment quant à l’avortement et l’euthanasie.

Pour Francis Delperée, la vice-première ministre a ainsi « dérapé »,

 car la Constitution prévoit que l’Etat n’intervienne pas dans les décisions des cultes.

 Il a rappelé que les Eglises avaient le droit d’intervenir dans les débats de société à travers un « dialogue ouvert » avec les Etats,

ainsi que le prévoit notamment le traité de Lisbonne.

Alain Destexhe, estimant à son tour que Mme Onkelinx avait « gravement dérapé », a soulevé l’absence de prise de parole sur des problèmes concernant d’autres religions telles que l’islam.

Enfin, Jean-Michel Javaux a déploré le « procès d’intention » dont s’est, à ses yeux, rendue coupable Mme Onkelinx.

Prenant la défense de cette dernière, le député André Flahaut (PS) a estimé qu’il valait mieux « prévenir que guérir »

par rapport à des positions de Mgr Léonard dont « on peut s’inquiéter, vu ce qu’on a vu jusqu’à présent ».

« Mais Mgr Léonard va sans doute changer, la fonction créant l’organe », a-t-il observé.

Le principal intéressé,

pour sa part, a revendiqué

son droit à porter des jugements critiques sur des lois

et s’est posé en « défenseur acharné de la neutralité ».

(d’après Belga)

 

Les commentaires sont fermés.