28/04/2010

Mgr Léonard et l’évêque de Bruges

Alors que les Média s'acharnent sur Monseigneur Léonard ,le Pape Benoit XVI ,et les Catholiques en général ?


Il n'y a pas de « hasard  »,L' Église Catholique est attaquée ,parce qu'on la sait faible ,sans dynamisme

et passive ?


L'Islam n'a pas ce genre de problèmes ?


Et les ennemis du Catholicisme ,n'oseraient pas faire 10 % à l'Islam ,de ce qu'ils font à l'Église Catholique ?


Donc Catholiques balayons devant notre porte ?

Et une fois le grand nettoyage effectué ,nous seront moins attaqués ????????


C'est toute la mentalité Catholique ,fière d'être « tolérante ? » ,en réalité une mentalité de lâche et de démission ?qui doit être remise en question ?


Celui qui se tait devant les calomnies ,est complice des calomnies ?


Je ne préconise pas la violence ,mais être « tolérant » ,ce n'est pas se renier ou accepter de renier la doctrine Catholique !


Par contre ,personnellement ,j'estime aussi ,que les prêtres devraient avoir le droit de se marier ,et ne pas être renvoyés sans ressources ,s'ils ne peuvent plus assumer le célibat ?


Tant ,que l'Église ne résoudra pas ce douloureux problème,elle sera en crise continuelle ?


Mais les Paroisses doivent également redevenir des lieux de Fraternités et de convivialités ?

Ce qui à Bruxelles ,n'est plus le cas ?

De plus en plus de Catholiques Bruxellois (Moi y compris !)

se découragent face à des Paroisses apathiques et des responsables désabusés ?


Salutations fraternelles à tous . 

Démission de l’évêque de Bruges pour abus sexuel: une déclaration de Mgr Léonard

http://www.chretiente.info/201004260827/demission-de-leveque-de-bruges-pour-abus-sexuel-une-declaration-de-mgr-leonard/

Voici la déclaration de Mgr Léonard, après l’annonce de la démission (immédiatement acceptée par Rome, selon le modèle de ce que j’évoquais vendredi dernier):

« Nous sommes confrontés à une situation particulièrement sérieuse. Nos pensées vont en premier lieu vers la victime et sa famille, dont beaucoup de membres n’apprennent qu’aujourd’hui la bouleversante nouvelle. Pour la victime, il s’agit d’un long calvaire, qui n’est sans doute pas encore terminé. En ce qui concerne Mgr.Roger Vangheluwe, il a droit, en tant que personne, à la conversion, confiant dans la miséricorde de Dieu. Mais, sur le plan de la fonction, il était indispensable que, par respect pour la victime et sa famille et par respect pour la vérité, il se démette de ses fonctions. Ce qui est fait. Le Pape a immédiatement accepté la démission de l’Evêque de Bruges. Elle est, en ce moment même, rendue publique à Rome. L’Eglise souligne ainsi qu’en ces matières, il n’y a pas à tergiverser. Nous espérons contribuer de la sorte au rétablissement de la victime ».

La décision de Mgr. Vangheluwe ainsi que cette conférence de presse « correspondent à la volonté de transparence que l’Eglise catholique de Belgique veut désormais rigoureusement appliquer en la matière, en tournant résolument la page par rapport à l’époque, pas si éloignée, où, dans l’Eglise comme ailleurs, on préférait la solution du silence ou du camouflage. Il va sans dire que cet événement sera très douloureusement ressenti dans toute la communauté catholique belge, d’autant plus que Mgr.Vangheluwe était perçu comme un évêque généreux et dynamique, largement apprécié dans son diocèse et dans l’Eglise de Belgique. Et nous, ses confrères, sommes conscients de la crise de confiance que cela va engendrer chez nombre de personnes. Nous osons cependant espérer que la sagesse l’emportera et que les évêques et surtout les prêtres de ce pays ne seront pas abusivement discrédités dans leur ensemble alors que la toute grande majorité d’entre eux mènent une vie conforme à leur vocation, dans une fidélité pour laquelle je tiens à les remercier publiquement ».

Source: VIS

 

Les commentaires sont fermés.